HYPNOSE

Contre-indications

L'hypnose est souvent présenté comme un outil facile, ludique et ouvert à tous. 
 

Il faut toutefois nuancer cela, car l'hypnose comme toutes thérapies à ses indications, comme ses contre-indications.
 

En effet, dans certains cas il est fortement déconseillé de pratiquer l'hypnose lors d'une thérapie.

 

Les audios d'hypnose thérapeutiques proposés dans le cadre de la gestion des risques psychosociaux et l'amélioration de la qualité de vie au travail ne font pas exceptions.
 

Une hypnothérapie ne se soustrait pas aux conseils de votre médecin ni aux médicaments qui vous ont été prescrit.

Belle nature

Association et dissociation hypnotique 

Il est vrai que tout le monde passe par des états hypnotiques selon les moments de la journée et durant la phase précédant l'endormissement.

En thérapie, l'état hypnotique est provoqué par le thérapeute qui l'ajustera afin d'apporter le plus de résultats et d'efficience possible. Ainsi, le thérapeute agira sur l'approfondissement de l'état hypnotique, mais aussi des phases dites de "Dissociation" ou "d'Association".

La dissociation permet au patient en état hypnotique de se voir à la troisième personne exécutant un certain nombre de "taches" fictives néscessaires à la thérapie, cette autre personne est l'équivalent d'un clone de vous-même.

Quant à l'association, elle permet au patient de se centrer sur son ressenti et d'exacerber ses sensations agréables perçues.

La schizophrénie et la démence en hypnose

Le principe d'association peut -être pratiqué sur tous les patients en hypnothérapie car il ne provoque pas d'effets indésirables.

Il est cependant déconseillé de trop associer les personnes ayant vécu des traumatismes physiques, en effet, cela pourrait exacerber des souvenirs douloureux.

Le principe de dissociation, est la principale contre-indication en hypnose. En effet, sans avis médicale l'hypnose est fortement déconseillé aux patients atteint de schizophrénie.

Les patients schizophrènes étant déjà dissociés (cela étant la base de leurs trouble schizophréniques) accentuer cette dissociation serait fortement délétère pour le patient.

De même pour les personnes démentes, les capacités cognitives étant atteintes (notamment pour les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer, par exemple) les capacités de concentration et de compréhension sont réduites.

Starry Sky